Quelles étapes dans la qualité du sommeil de bébé de 0 à 12 mois ?

sommeil de bébé

Publié le : 04 mars 20236 mins de lecture

Le sommeil permet à l’enfant de se développer harmonieusement, physiquement et psychologiquement. La première année est la plus importante, le bébé grandit rapidement et il doit emmagasiner de nombreuses données. Un sommeil adéquat est nécessaire et pour cela, l’endormissement est un point à ne pas négliger. Quelquefois, une visite chez un thérapeute peut s’avérer nécessaire.

Le rythme de sommeil

Le rythme du sommeil du nouveau-né, puis du nourrisson jusqu’à ses 12 mois est très important. Il en va de sa croissance et de son développement psychique.

Nouveau-né

Les quatre premières semaines, le nouveau-né dort presque toute la journée. Il ne se réveille que pour s’alimenter. Les bruits alentour ne perturbent pas son sommeil, vous pouvez le garder près de vous, même dans le brouhaha.

Nourrisson

Au fur et à mesure que les mois passent, le bébé dort de moins en moins. Il écoute, il apprend à discerner les voix, il comprend les intonations. Ne le laissez pas à l’écart, il a besoin de ces bruits et conversations pour grandir. Par contre, évitez de le réveiller en le manipulant pendant qu’il dort. Laissez-le dormir même si c’est l’heure de la tétée ou du biberon. Le bébé allaité se réveille généralement au rythme des montées de lait de sa maman. Si le bébé se réveille trop fréquemment en pleurant, que ce soit la journée ou la nuit, il est nécessaire de consulter un médecin. La consultation pour le sommeil de bébé auprès de votre médecin de famille ou de votre pédiatre, peut découler sur une prise en charge pas un ostéopathe. Quelquefois, les problèmes de sommeil peuvent remonter à l’accouchement, surtout si celui-ci a été très rapide. Les os du crâne doivent alors être manipulés par l’ostéopathe pour retrouver une certaine harmonie.

Les différentes phases du sommeil

Après le rythme, il faut comprendre les phases du sommeil de bébé.

Nouveau-né

Le sommeil du nouveau est composé de phases de 50 min comprenant :

  • L’endormissement : le bébé recherche sa position, ses yeux s’ouvrent et se ferment, on le voit lutter, bâiller.
  • Le sommeil agité : le bébé dort, ses poings s’ouvrent et se ferment, il têtoune dans le vide. Ses membres peuvent être agités comme ceux d’un chaton.
  • Le sommeil calme : le bébé ne bouge plus, sa respiration est ralentie, ses membres sont relaxés. Il est paisible, il lui arrive de sourire dans son sommeil.

Nourrisson

Le sommeil du nourrisson est composé de phases de 70 min comprenant :

  • L’endormissement : le bébé lutte pour ne pas s’endormir, il peut pleurer. Gardez-le dans la même pièce que vous pour le rassurer.
  • Le sommeil paradoxal : c’est la phase la plus intense du sommeil, celle des cauchemars, des terreurs nocturnes, des réveils en pleurs. L’enfant peut pleurer s’asseoir sans être pour autant réveillé. Il suffit souvent de le recoucher et de rester à lui parler doucement, pour qu’il se rendorme. La qualité du sommeil du nourrisson, dépend bien souvent du rendormissement après ce demi-réveil.
  • Le sommeil lent léger : bébé entend ce qui se passe dans son environnement et l’intègre à ses rêves. Certains bruits peuvent le réveiller, il risque d’être grognon n’ayant pas terminé entièrement sa phase de sommeil.
  • Le sommeil lent profond : bébé est calme, les bruits ne l’atteignent pas. Il termine sa phase de sommeil tranquillement.

Les rituels d’endormissement

Pour que l’enfant s’endorme rapidement, il lui faut des rituels d’endormissement dès le plus jeune âge. Dès la naissance, voire même avant sa naissance, des rituels peuvent être installés. Dans ce cas, l’heure du coucher n’est pas forcément importante. Il vous faut suivre l’évolution du sommeil de l’enfant mois après mois avec ses demandes spécifiques.

Nouveau-né

Pendant ou après la tétée, vous pouvez le bercer dans vos bras, ou le porter en écharpe pendant la journée qu’il dorme ou pas. Il se rendort à son rythme, rassuré comme dans le ventre de maman. L’avantage, c’est que papa peut le porter aussi et participer au sommeil de son bébé. Si vous ne le portez pas, posez-le dans son lit ou couffin sans l’isoler des bruits de la maison. Chantez-lui une chanson ou parlez-lui doucement en le caressant. Les mêmes gestes, il va répondre par des mimiques de bien-être. Vous pouvez aussi pratiquer le cododo tant que vous allaitez le bébé. Il ne sera pas difficile de le coucher dans son lit seul lorsqu’il ne tètera plus la nuit. Vous serez beaucoup moins fatiguée.

Nourrisson

Vous pouvez bien entendu le porter en écharpe tant qu’il n’est pas trop lourd. Le plus souvent après 1 mois, bébé dort dans un lit ou dans un berceau. Après la tétée, on le change, le soir avant d’aller au lit, il est possible de le relaxer dans un bain. Une musique douce et des illuminations au plafond peuvent l’aider à trouver le sommeil. Restez un moment près de lui à le caresser et lui chanter des chansons si c’est ce que vous faisiez les semaines précédentes. Vous devez garder un fil conducteur, ou des chansons, ou des histoires, avec des caresses. Même si vous avez des enfants plus grands qui réclament votre attention, prenez le temps d’endormir le bébé. Les aînés peuvent participer eux aussi à cette étape.


Choisir la meilleure assurance pour sa moto : 5 conseils pratiques
Infusion au CBD : un nouveau rituel pour retrouver le sommeil ?

Plan du site