Solutions intelligentes pour l’entretien des pompes à chaleur : Assurer un fonctionnement sans faille tout au long de l’année

pompe à chaleur

Publié le : 12 novembre 20236 mins de lecture

Installer une pompe à chaleur pour son logement représente un investissement financier important. Heureusement qu’il est possible de bénéficier de certaines aides prévues par l’État ! Le budget lié à l’installation redevient alors accessible. Pour autant, il serait dommage de perdre cet argent économisé à cause d’une pompe à chaleur mal entretenue… Savez-vous ce que vous pouvez faire pour assurer son fonctionnement optimal sur le long terme ?

L’obligation légale d’entretenir sa pompe à chaleur

Vous avez peut-être connu l’époque où l’installation d’une pompe à chaleur pour son logement n’était pas liée à une obligation d’entretien. Or, depuis l’entrée en vigueur du décret n°2020-912 du 28 juillet 2020, chaque particulier est contraint de procéder à une maintenance de son système de chauffage. Il s’agit essentiellement de favoriser la sécurité des habitants d’un même logement et la durée de vie de l’appareil. Vous le verrez, l’entretien peut être effectué par vous-même ou par un professionnel. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les offres de contrat d’entretien disponibles, renseignez-vous auprès des entreprises spécialisées dans la maintenance des équipements énergétiques. En ce qui concerne la fréquence à laquelle il faut faire contrôler sa pompe à chaleur, cela varie selon la puissance de kW du système. Si votre pompe à chaleur a une puissance frigorifique comprise entre 4 kW et 70 kW, la révision a lieu tous les deux ans. En revanche, si la puissance dépasse les 70 kW, l’entretien se fait tous les cinq ans.

Les avantages d’un entretien régulier pour la pompe à chaleur

Le bénéfice principal est le même pour tous les appareils : lorsque ces derniers sont contrôlés et nettoyés régulièrement, cela prolonge leur durée de vie. En effet, un technicien de maintenance qui détecte à temps de petites anomalies évite que celles-ci ne s’aggravent. À terme, elles pourraient provoquer une panne générale du système. L’entretien régulier fait partie des piliers de la maintenance préventive. On s’assure du bon fonctionnement de la pompe à chaleur et si des problèmes techniques minimes sont apparents, on les règle dans l’immédiat. De ce fait, vous pouvez espérer garder votre pompe à chaleur pendant une quinzaine d’années environ. De plus, vous vous assurez de faire des économies après cet investissement conséquent. Vous favorisez également une meilleure performance énergétique de votre logement. En effet, le but d’une pompe à chaleur est de vous aider à vous chauffer ou à rafraîchir l’air ambiant tout en réduisant le montant de votre facture. Le confort thermique est à votre portée à partir du moment où vous prenez soin de votre pompe à chaleur.

Les premières vérifications à faire vous-même

Il est vivement recommandé de faire appel à un technicien de maintenance pour l’entretien de votre pompe à chaleur. Toutefois, vous pouvez vous occuper de certaines étapes afin d’obtenir un fonctionnement optimal du système. Sur engie-homeservice.fr, vous trouverez de nombreux conseils d’entretien adaptés à votre appareil de chauffage. Il existe deux types de pompes à chaleur : la pompe à chaleur aérothermique : nettoyez l’unité extérieure en retirant les éventuels déchets qui pourraient obstruer les filtres comme des feuilles mortes. Vous pouvez aussi dépoussiérer la partie interne de la bouche d’aération (de l’eau, du savon et un chiffon doux suffisent) ; la pompe à chaleur géothermique : l’entretien est plus complexe et nécessite rapidement l’intervention d’un professionnel. Votre rôle sera de contrôler la pression indiquée par le manomètre. Lorsque tout est normal, la pression de votre pompe à chaleur se situe entre 1 et 1,5 bar. Si vous constatez une baisse significative de pression, l’appareil risque de surchauffer. Contactez directement un professionnel pour résoudre ce dysfonctionnement qui peut mener à une panne.

La maintenance de la pompe à chaleur réalisée par un professionnel

Vous l’aurez compris, la loi impose un contrôle tous les deux ou cinq ans en fonction du type de pompe à chaleur que vous possédez. C’est encore mieux si l’entretien est annuel, afin d’anticiper tout problème technique. Vous craignez de ne pas avoir le budget nécessaire pour payer l’intervention d’un technicien ? Il y a des contrats d’entretien auxquels vous pouvez souscrire pour faire des économies sur le long terme. Le contrat entretien de la pompe à chaleur se choisit en fonction de vos besoins personnels et de l’état de l’appareil. Si vous savez que votre système de chauffage n’est plus récent ou que le détenteur de la pompe a tendance à se bloquer par exemple, anticipez les futurs frais. Faites une simulation auprès de l’agence de dépannage qui vous intéresse, afin de négocier le meilleur prix pour votre contrat d’entretien. Vous n’avez pas besoin d’attendre la date de la prochaine visite prévue. Pas d’anomalie apparente mais vous souhaitez que le technicien mesure les performances de votre pompe à chaleur ? Contactez-le pour fixer une visite de contrôle.

Trouver l’architecte de vos rêves en 4 conseils : un guide pour votre projet mené à bien
Moteurs de volets roulants et domotique : vers une maison connectée

Plan du site