Quels traitements naturels des addictions multiples ?

La mise de côté les dépendances ou la toxicomanie n’est pas une tâche facile. Il s’agit d’habitudes ou de comportements dangereux qui créent une dépendance chez la personne et peuvent même entraîner des maladies à long terme.

Il est important de garder à l’esprit que vous pouvez avoir besoin de l’aide d’un psychologue. Il arrive que les bonnes intentions ne suffisent pas : vous devez reconnaître que vous n’êtes pas en mesure de vous débarrasser seul de votre dépendance. Creusez un peu plus.

Soyez honnête avec vous-même

La première étape pour surmonter tout problème dans la vie est d’admettre qu’il existe. Si vous vous accrochez à une attitude pessimiste ou introspective, où vous ne vous laissez pas conseiller ou aider, rien ne peut être résolu. C’est la première étape pour battre la drogue dépendance.

Il faut être honnête avec soi-même et regarder les choses en face. L’auto-déception, le fait de minimiser la situation, d’éviter d’en parler, de cacher la dépendance, de mentir ou de chercher des excuses lorsque vous êtes pris sont des attitudes autodestructrices.

L’honnêteté vous aidera à soulager votre esprit. Dans cette séquence, l’étape suivante sera de prendre la décision de changer et de comprendre que la seule personne qui peut mettre fin à la dépendance est vous-même. Pour plus d’informations sur les dangers des drogues, demandez conseil auprès d’un spécialiste ou trouvez des renseignements dangers drogues en ligne, afin de savoir plus d’info drogues.

Découvrez ce qui a déclenché votre dépendance

Bien que chaque personne soit différente, il n’y a pas de déclencheurs inévitables qui mènent à la dépendance. Cependant, certains facteurs peuvent entraîner l’apparition de ce problème :

  • Faible estime de soi : les personnes qui ont des sentiments de sous-estimation, d’insécurité, de peur ou de faible estime de soi peuvent tomber dans la toxicomanie pour essayer d’atténuer ou de contrer ces sentiments négatifs.
  • Périodes de deuil : déception amoureuse, décès d’un être cher, perte de stabilité financière, changements d’étape importants, etc.
  • Jeunesse et mauvaises fréquentations : l’inexpérience des jeunes et le fait de vivre avec des amis souffrant de toxicomanie peuvent conduire au même problème.
  • Anxiété et dépression : l’apparition d’une maladie chronique ou d’une altération permanente du système nerveux peuvent également constituer des facteurs de risque pour le développement d’une dépendance.

Trouvez un bon soutien émotionnel autour de vous

Il est très difficile de vaincre une dépendance et le danger drogue par soi-même. Cela demande une forte volonté et beaucoup de persévérance. C’est pourquoi il est conseillé de s’entourer de personnes en qui vous avez confiance et qui peuvent et savent vous aider.

La famille, les amis et les partenaires jouent un rôle très important à cet égard. Toute forme de soutien émotionnel en période de crise peut aider à mettre fin aux dépendances. Pour cela, il est important qu’ils connaissent la réalité de la dépendance et disposent des informations nécessaires pour savoir comment il faut agir. Un entretien doit avoir lieu entre le psychologue et les membres de la famille, afin de connaître les directives à suivre.

Dans le traitement de la dépendance, l’environnement social, s’il est disposé à coopérer, est très précieux et peut être un facteur déterminant de la guérison. Vous devez maintenir et encourager une attitude positive et dynamique. Si d’autres personnes ont réussi à se sortir de cette dépendance, vous le ferez aussi. Dans cette lutte, il y a des hauts et des bas, ainsi que des périodes de bonheur et des jours de souffrance.

Comprenez et acceptez les rechutes ou les moments de désespoir comme un processus naturel de la réhabilitation, sans les minimiser, et apprenez de vos erreurs. Il est de votre ressort de vous rétablir. Petit à petit, avec de la persévérance et des efforts, vous en viendrez à bout.