Quelles actions pour réaliser le concept d’écurie active ?

écurie active

Une écurie est un lieu destiné à prendre soin de nos montures et de veiller à ce qu’ils soient bien traités, exercice et dressage compris. Une écurie active propose aussi des hébergements des chevaux groupés. Il est à préciser que ce sont des animaux dite grégaires. Un propriétaire d’écurie doit créer un environnement steppique pour leurs hébergements,  ça permet aux chevaux de vivre idéalement dans un environnement qui leur convient et de  s’interagir avec leurs congénères. Un espace structuré pour leurs déplacements au maximum le jour comme la nuit. La routine quotidienne des chevaux vise à courir des grandes distances et à chercher de la nourriture. En contraste avec un hébergement individuel, le cheval vit isolé et loin de ses congénères.

Conception d’une écurie dite active et selon les normes

Au sein d’une écurie active, l’interaction sociale du troupeau crée un environnement de cohésion sociale qui rime  avec environnement sauvage et sécurité. C’est-à-dire que le but de ce type d’établissement est de veiller à ce que les chevaux disposent d’un bon enseignement sans pour autant couper les liens avec la nature qui les rend si spéciales. Pour élaborer une écurie active, des professionnels peuvent accompagner et collaborer étroitement avec le propriétaire. Plus d’information sur écuries actives . Une collaboration qui consiste à répertorier et considérer les besoins spécifiques  des chevaux et l’attente du propriétaire dans l’agencement de son écurie. Le concept d’écurie active est d’offrir aux chevaux la possibilité de vivre aisément leurs routines quotidiennes : aller dans les zones de couchage et repos, se déplacer vers l’abreuvoir automatique qui contient par exemples des minéraux concentrés distribués automatiquement. Il y a aussi la zone d’affouragement, la zone de roulage et jeu  et  enfin la possibilité de circuler sur les différents types de revêtement de sol.

Le monde du cheval, uniquement pour les passionnés

Actuellement le monde du cheval est en pleine mutation pour offrir de meilleur norme et réglementation au passionné équestre. Cela concerne des changements dans les méthodes d’hébergement, hébergement soumis aux réglementations de plus en plus strictes. C’est une période de transition que doit suivre tout professionnel et entité évoluant dans le domaine, même s’ils ne sont que de simples passionnés. Les nouvelles normes imposent que les hébergements soient changés en un hébergement innovant et moderne qui veille en priorité aux bien-être équin. Également, la mise en place d’un système d’alimentation saine et géré par des automates, responsable de la distribution de la ration alimentaire individuelle tout au long de la journée. Permettre aux chevaux d’ accéder à un pâturage et de grands espaces verdoyants est aussi une des multiples exigences. Il est aussi très important de disposer d’un personnel de soins et de santé sur les lieux, pour prendre soin de ses pieds. Une structure qui assure une libre circulation des chevaux de jour comme de nuit. Le principe d’écurie active est désormais de répondre à toute attente pour des propriétaires d’écurie  qui sont en quête de vraie alternative.

 Un monde qui évolue vers l’excellence

Les points d’intérêt principaux sont l’alimentation et le parcours. En effet, avoir une bonne alimentation et disposer par la suite d’un parcours conforme aux normes permet de développer les qualités du cheval, surtout si celui-ci se destine à des compétitions. Mais il y a quelques points que les écuries actives doivent améliorer, comme l’isolement et  la quarantaine ou encore les parcs d’intégration. C’est un monde très passionnant qui évolue et intéresse beaucoup d’investisseurs. Bien sûr, c’est un travail de longue haleine et acharné vu que les chevaux sont des animaux qui ressentent et recherchent l’affection de leur maître et de toute personne qui s’occupe d’eux. Chaque individu de l’écurie est unique en son comportement et ne doit en aucun cas perturber la sérénité des canassons. 

Choisir son système de pesage : les critères à prendre en compte
Master en marketing digital : quels débouchés