Comment trouver votre futur logement ?

Êtes-vous à la recherche de votre futur logement ? Cette investigation n’est pas une tâche facile pour tout le monde. Il faut se reposer sur plusieurs critères établis par vous-même, afin que vous vous sentiez bien à l’aise dans cette nouvelle pièce. Pour trouver votre futur logement, il est recommandé que vous vous posiez les bonnes questions tout en prenant votre temps. Il est aussi toujours pratique de faire appel à des agents immobiliers. Suivez tous les conseils dans cet article !

Établissez des critères de base pour trouver facilement votre futur logement

-Le budget :

La première chose que vous devez faire est de déterminer votre budget. Cette étape est essentielle, car elle vous permet de savoir dans quel type d’hébergement vous pourrez vous rendre. Cela n’a aucun sens de visiter une maison si vous n’avez pas le budget suffisant pour l’achat. Ainsi en fixant un budget, vous pourrez faire un premier tri avant les autres clients.

-Faites une liste des questions :

Le fait de devenir propriétaire est une décision importante. C’est pourquoi vous ne devriez pas être pressé lorsque vous choisissez votre futur logement. Pour vous aider dans vos recherches, voici quelques questions qui permettront de mieux cibler vos envies :

  • Dans quelle zone géographique aimerais-je vivre ? ;
  • Préférais-je habiter à proximité d’un magasin ? ;
  • Quelle surface et combien de pièces aurais-je besoin ? ;
  • Et bien d’autres…

D’ailleurs, le site www.ca-immobilier.fr vous propose d’autres outils intéressants pour l’achat d’immobilier.

Faites appel à une agence immobilière

Le fait de contacter un agent immobilier pour trouver la propriété de vos rêves pourrait être une excellente solution. En visitant ces professionnels immobiliers, vous pouvez être assuré de la fiabilité et de la sécurité lors de votre recherche. De plus, une agence immobilière vous permet de :

  • accéder à une mine d’informations sur les biens vacants que vous ne pourriez pas obtenir en cherchant seul ;
  • gagner du temps, car l’agent immobilier vous aidera à trouver un logement susceptible de vous intéresser ;
  • procurer tous les documents nécessaires (Montant des charges, métrage loi Carrez, taxe foncière, recherche d’amiante, etc.) ;
  • augmenter vos chances de trouver le logement idéal.

Certains professionnels immobiliers utilisent un logiciel immobilier comme Adapt immo. Cela leur permet non seulement d’améliorer la multidiffusion de ses annonces, mais aussi d’optimiser son analyse statistique et sa gestion de son site internet ou de son réseau social. Si cela vous tente, vous pouvez joindre à eux avant d’acheter un appartement.

Et les particuliers ? Devez-vous faire appel à ces derniers ? Si vous êtes intéressé par la publicité personnelle, vous pouvez donc traiter directement avec ces gens-là. Vous n’avez pas à payer des frais de négociation. Sachez toutefois que les particuliers ont tendance à attribuer une valeur sentimentale à son bien, ce qui se traduit souvent par un prix de vente surestimé, que vous ne pourrez pas garantir. Gardez donc à l’esprit qu’il s’agit souvent de l’achat le plus important de votre vie.

Visitez d’abord votre futur logement

Une fois que vous aurez sélectionné les propriétés qui vous intéressent, vous devez les visiter. Cela est une étape très importante durant l’achat d’immobilier, car vous pourrez alors poser toutes les questions qui vous emballent. Si vous êtes intéressé par une habitation, faites attention à ne pas vous faire enlever et demandez toutes les informations les plus importantes telles que :

  • l’exposition de l’hébergement ;
  • sa date de construction ;
  • l’état du compteur ;
  • bien d’autres.

En regardant le plafond dans différentes pièces, vous pouvez rapidement repérer s’il y a des traces signifiant un dégât des eaux. De même, un petit tour à l’extérieur vous permettra de savoir si des travaux de rénovation sont encore nécessaires.

Écoutez plusieurs annonces immobilières

Les annonces immobilières contiennent des informations. Mais faites attention, car si vous ne savez pas les décrypter, vous risquez d’avoir de mauvaises surprises !

Sachez tout d’abord qu’il y a un vocabulaire spécifique avant d’acheter un appartement. Voici quelques-uns :

  • Surfaces désignées F1, T3, etc. : Le studio est la plus petite surface légale et comprend une pièce individuelle avec un coin cuisine ouvert et une salle de bain ou douche séparée. Les surfaces des autres appartements sont représentées par les lettres T (type), F (fonction) ou P (pièce) et un chiffre. Ce chiffre représente le nombre de pièces hors cuisines et salles de bains. Utilisez des lettres différentes en fonction de la superficie en mètres carrés de la pièce. Par exemple, un appartement avec une chambre et un séjour de 30 m² sera désigné « P3 » ou « F2 bis » ou « T2 bis » pour indiquer qu’une des pièces est grande. Il n’y a pas de différence entre F4 et T4.
  • Abréviations des noms de pièces : chb pour chambre à coucher ou encore sdb pour salle de bain
  • La salle de bains signifie uniquement une douche et pas de baignoire
  • Les lofts sont généralement d’anciens ateliers habitables avec peu de cloisons et beaucoup de lumière
  • Les duplex sont des appartements à deux niveaux avec des escaliers intérieurs. Il ne faut pas la confondre avec une mezzanine sans hauteur sous plafond habitable.
  • Un flexible est un duplex sauf que le premier étage est en dessous du rez-de-chaussée et n’est donc généralement pas très lumineux

Assurez-vous de déchiffrer ces mots pour éviter toute déception lors de votre visite. De même, les publicités peuvent parfois être vagues. « Belles vues », « Commerces à proximité », « Immeubles les plus proches »… n’hésitez pas à contacter l’agent ou le bailleur pour plus de détails.