Comment bien utiliser un semoir ?

semoir

Publié le : 23 mai 20236 mins de lecture

Jardinier amateur ou agriculteur en herbe ? Le début, notamment celui de la mise en terre des semis, surtout quand il s’agit de graines trop fines ou semis en grand nombre, représente le plus grand défi. Avec le nombre de graines recommandées pour chaque trou, les semailles ne sont pas toujours optimisées. En l’occurrence, pour remédier à cette lacune et aider au mieux les futurs professionnels, voilà quelques conseils pour bien utiliser l’outil de semailles le plus pratique.

Les différents types d’outil pour semer

Il existe de nombreux types de semoirs, adaptés en fonction des besoins et des utilisations, sous différentes formes et tailles.

Les coupelles

Les mini-coupelles s’avèrent être de petites boîtes en plastique équipées de bec. Dotées d’une ouverture à taille réglable, les semences en sortent par le bec pour être déposées au fond d’un sillon, de manière à faire gagner au semeur du temps, et ne pas perdre des graines inutilement.

La poire

La poire est un type d’outil permettant un semis par graine, adapté aux semis en plaques ou mini-mottes. Elle est composée de poire à air et d’embout creux de différentes tailles correspondant aux tailles des graines.

La seringue

Il s’agit d’un autre outil de précision destiné à un semis par graine, pouvant être utilisé par simple pression du pouce sur le piston. Doté d’un embout non interchangeable, il s’adresse seulement aux petites graines.

L’outil du maraîcher

Le semoir maraîcher est un outil plus professionnel utilisé pour tous les types de graines, et surtout pour une semence en ligne avec précision, à utiliser debout. L’outil propose une excellente précision, avec un nombre réduit de graines. Avec un treillis métallique, la distribution est plus régulière, surtout pour les petites graines. Pour les graines plates, il s’agit d’un semeur précis, offrant une répartition homogène.

Préparer les semis et les équipements nécessaires

Quelle que soit la taille du terrain, utiliser l’outil adéquat permet d’optimiser les semis, en toute précision, mais aussi en gagnant du temps. Pour ce faire, il est possible de s’équiper auprès de terrateck.com. En premier lieu, il faut préparer la terre à l’accueil des graines. Sinon, en termes de matériels, ils doivent être à portée des mains au moment de semer.

Les graines

Les graines représentent la base même avant de penser à semer. Aussi, elles sont incontournables, quel que soit le type de plantation. Légumes ou herbes, les graines sont disponibles dans les jardineries locales ou en ligne.

Les binettes

Les binettes peuvent être utiles afin de creuser des sillons dans le sol. Elles servent à mettre les graines plus en profondeur dans la terre dans la mesure où cela permet d’avoir des pousses plus fortes et vigoureuses pour les graines de taille petite et moyenne.

Le râteau

Le râteau est un matériel permettant d’achever le processus en aplanissant et en tassant la terre sur les graines.

Le semoir

Le dernier, mais le plus essentiel s’avère être l’outil de semis, une pièce servant à la répartition et plantation uniforme des graines sur un sol préparé.

Procéder aux semailles

Enfin, il est temps de passer aux choses sérieuses, soit aux semailles des graines, d’où ce guide pour utiliser un semoir.

Remplir l’outil à semer

Pour commencer, il faut prendre une grande poignée des graines à semer (légumes, fleurs, herbes), et les mettre dans le réservoir dédié. Ensuite, le dosage doit être ajusté en fonction de la taille et de l’espacement des graines souhaité. Le remplissage doit être uniforme et précis pour optimiser la poussée, d’où l’importance de modifier l’entrée du semeur selon la taille des graines. À noter que la hauteur de la trémie est à ajuster pour un remplissage uniforme.

Régler les paramètres

Les paramètres de l’outil doivent être bien ajustés en fonction des graines. Outre cela, il faut aussi tenir compte de la hauteur de projection des graines, selon la taille des graines et celle du terrain. La largeur du semis est aussi réglable en fonction du type de graines, avec un réglage plus large conseillé pour les petites graines. La vitesse de déplacement peut aussi être ajustée de manière à s’adapter au tremblement lors du passage de l’équipement, en tenant compte de la qualité du terrain. Sinon, le déclencheur automatique peut être utilisé pour un semis automatique sur une distance donnée.

Distribuer les graines

Le semeur est un outil indispensable pour un semis facile et rapide, professionnelle et uniforme. Après le réglage du matériel, il faut continuer l’ensemencement.

L’ensemencement en ligne droite

Il s’agit d’une technique basée sur le semis en ligne adapté aux surfaces régulières et uniformes. Le semis en ligne droite permet une plantation des graines sans espace. Pour commencer, la distance entre les lignes doit être déterminée à travers un marquage au sol et bien régulière. Le semeur peut aider à la création d’une ligne parfaite, tout en contribuant au réglage de la largeur et profondeur des graines. De la même manière, le nombre de graines à semer sur chaque ligne peut être défini.

Le semis croisé

Cette technique consiste à un semis facile et rapide, à réaliser sur des grilles créées avec des cellules carrées à remplir de graines. Sur un sol préparé, il suffit de mesurer le carré à utiliser avec un ruban à mesurer, un carré de jardiner ou un dulco-jardin. Pour continuer, il faut déterminer le profil de semis en fonction de la taille et des formes des graines en tenant compte de l’espacement minimum requis entre celles-ci. Les semences peuvent alors être déposées dans la terre, et cette étape franchie, il reste à contrôler la bonne plantation.

Sommier Queen Size à mémoire de forme : une expérience de sommeil enveloppante et luxueuse
Choisir les matériaux durables pour vos gobelets personnalisés : un geste responsable

Plan du site