Aider les jeunes diplômés à décrocher un emploi en informatique

L’évolution des outils numériques véhicule une fausse image du marché de l’emploi. Les jeunes diplômés pensent à tort qu’ils arriveront à se faire embaucher dans une entreprise réputée dès leur sortie de l’université. La désillusion est rude lorsque leurs candidatures sont déclinées. Voilà pourquoi il est important pour eux de savoir que pour trouver un emploi, des démarches essentielles doivent être réalisée. Dans cet article, nous allons voir 5 de ces initiatives devenues incontournables pour réussir votre insertion professionnelle.

Analyser le marché du travail de manière générale et spécifique à la fois

Pour mettre toutes les chances de votre côté de trouver un emploi, commencer par préparer votre dossier de candidature n’est pas la meilleure démarche à adopter. Dans un premier temps, il convient davantage de faire une étude minutieuse du marché. Vous êtes en quête d’un poste dans le milieu de l’informatique et des technologies Internet ? Rassemblez le maximum d’informations possibles sur ce secteur d’activité. Pour cela, vous devez avoir en votre possession des chiffres, des statistiques et des faits qui caractérisent ce domaine si vaste. Une démarche méthodique consisterait à sélectionner quelques entreprises qui vous font rêver.

Lisez tout ce que vous trouverez sur elles que ce soit en ligne ou dans les ouvrages économiques. Vous aurez ainsi établi un bilan dans lequel figurent leurs missions, leur mode opératoire, leur organisation, leur position par rapport à la concurrence, leur historique et leurs nouveaux projets. De cette manière, vous aurez toutes les informations nécessaires pour rédiger une lettre de candidature qui vous permet de vous démarquer des autres postulants. Les recruteurs ne manqueront pas de remarquer la rigueur de vos recherches et ressentiront que vous êtes intéressé par cette entreprise particulière. Sans ces éléments, votre lettre de motivation ressemblerait à un modèle publié gratuitement sur un site.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.europe1.fr.

Présenter son parcours professionnel avec cohérence

La recherche d emploi passe obligatoirement par la rédaction d’un CV. Alors que les candidats qui ne connaissent rien aux techniques utilisées pour décrocher un poste dans une entreprise conçoivent un seul modèle, nous vous recommandons d’en créer plusieurs. Pourquoi ? Chaque candidature impose ses propres règles. Vous avez surement un parcours assez varié et une expérience polyvalente. Pour que votre candidature soit sur-mesure à l’offre d’emploi, vous ne devez y faire figurer que les informations qui leur donnera plus de force. Un CV cohérent est un atout conséquent pour réussir votre insertion professionnelle.

Selon le poste convoité, les compétences recherchées par les recruteurs ne sont pas les mêmes. Par exemple, pour devenir programmeur en informatique, vos talents de cuisiniers et les formations effectuées dans ce domaine ne vous seront d’aucune utilité. Mieux vaut alors les passer sous silence ! Vous l’ignorez peut-être, mais les recruteurs consacrent rarement plus de 30 secondes à la lecture de ce document. Il faut donc aller droit au but et éviter de donner une mauvaise impression. Suivez un ordre chronologique en évitant la cacophonie de couleurs. Un CV au rendu professionnel est un document bien structuré et facile à lire.

Personnaliser sa lettre de motivation

Les métiers de l’informatique connaissent un engouement grandissant. En envoyant votre candidature, ayez toujours en tête qu’elle sera un dossier parmi une bonne dizaine tous aussi prometteurs. Vous démarquer doit être votre première préoccupation. Pour cela, vous avez une arme redoutable : la lettre de motivation. Celle-ci doit montrer au recruteur que vous avez bel et bien compris ses besoins. Il faudra mettre l’accent sur votre compréhension des enjeux principaux du poste proposé et sur votre capacité à les résoudre. Du point de vue structural, la lettre est scindée en 3 grandes parties :

  • Le « vous » : Cette partie est consacrée à l’entreprise. Vous devez y introduire tous les éléments informationnels qui montreront au recruteur que vous avez bien saisi le contenu de l’offre et quelle valeur-ajoutée vous êtes en mesure d’apporter à ce business.
  • Le « moi » : Même si vous avez déjà énuméré vos compétences, essayez dans cette partie d’ajouter les qualifications qui vous habilitent à endosser le poste et à prendre en charge les projets potentiels qui vous seront confiés.
  • Le « nous » : Mélange du « vous » et du « nous », cette partie doit mettre l’accent sur les résultats de cette collaboration en soulignant un rapport gagnant-gagnant.

A savoir : Dans une lettre de candidature, citer un projet ou un produit spécifique à l’entreprise est un moyen efficace de vous faire remarquer.

Bien se préparer à l’entretien

L’entretien d’embauche est la dernière étape du recrutement. Pourtant, de nombreux candidats la ratent parce qu’ils s’y sont mal préparés. Il y a une certaine aisance que des postulants possèdent naturellement. Ce sont ces sujets qui parviennent à tisser des liens amicaux avec le recruteur, à attirer sa sympathie et même à instaurer une complicité rare. Si vous pensez que vous n’êtes pas concernés par cette description, sachez que la communication est une compétence qui s’apprend à travers des connaissances pointues et à force de pratique. Pour simuler un entretien de travail, des plateformes en ligne vous aident à bien vous exercer avant le jour J.

On vous apprend comme vous habiller, vous tenir, maîtriser votre gestuelle, éviter les silences morts… Autant d’aspects qui entrent en jeu pour faire bonne figure et susciter l’admiration du recruteur. Même sans avoir recours à ces outils digitaux, vous devez anticiper les questions qui vous seront posées. Bon nombre d’entre elles sont communes, mais certaines s’apparent à une colle si vous êtes pris au dépourvu. Avoir réponse à tout est votre meilleur plan d’attaque ! Cela évitera les moments de gêne qui vous pousseraient à adopter un comportement non professionnel et à vous mêler les pinceaux.

Se former mais pas dans n’importe quel établissement !

Toutes les actions précédemment citées nécessitent des compétences ; des compétences qui ne peuvent arriver à maturité qu’avec une bonne formation professionnelle. En effet, vous inscrire à un établissement qui a fait ses preuves dans la recherche d’emploi vous donne les atouts requis pour postuler et vous faire accepter par les recruteurs les plus exigeants. Nous vous suggérons vivement Le Village de l’emploi. Après 20 années d’exercice, cet organisme a mis en place un programme efficace pour aider les jeunes diplômés à entrer sur le marché du travail. Le poste auquel ils peuvent accéder rassemble tous les critères d’une profession avec de grandes perspectives d’évolution.

Les formés n’ont jamais été confrontés aux problèmes du chômages parce qu’ils ont choisir un secteur d’activité prometteur, en l’occurrence les technologies de l’information, et qu’ils ont été encadrés et coachés par des chefs d’entreprises expérimentés. Dans cet établissement, ils ont réussi à devenir plus qualifiés tant sur le plan technique que relationnel. Avec des qualifications aussi complètes, les portes de métiers à responsabilités avec une rémunération intéressante leur seront ouvertes. Les entrepreneurs qui les encadrent leur proposent, au bout de la formation, un contrat CDI pour une durée de 3ans.