SCPI de rendement : guide pratique

La Société Civile de Placement Immobilier ou La SCPI permet à tout investisseur particulier ou professionnel d’obtenir facilement des biens locatifs sans gestion et avec un budget très limité. Cette société accompagne les choix d’investissement des particuliers et des professionnels. Dans cet article, on va expliquer le fonctionnement de la SCPI : quels investisseurs s’y intéressent et comment choisir les meilleurs supports immobiliers.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

SCPI, également connue sous le nom de Pierre Papier, est la société qui a pour objectif de gérer et d’acquérir des biens immobiliers avec des fonds collectés auprès d’investisseurs privés. Il existe de nombreuses SCPI aux politiques de gestion très différentes : bureaux, commerces, locaux d’activités, logements, dans une ville ou dans une province, et d’autres encore. Pour investir dans une scpi de rendement, les investisseurs entrent dans le capital de l’entreprise de manière entièrement automatisée et perçoivent les loyers. Le gestionnaire de SCPI sera chargé de l’achat et de la vente de biens immobiliers et de la perception des loyers. Les dividendes reçus ont été déduits des dépenses et des réserves utilisées pour payer des événements imprévus sur la propriété, tels que des rénovations. La SCPI désigne des sociétés civiles des placements immobiliers. Elle permet aux investisseurs d’acheter des immeubles de bureaux, des commerces ou des immeubles à appartements par le biais d’actions de la société. On parle de pierre de papier. Grâce aux fonds levés, la SCPI a obtenu un ensemble de biens immobiliers. Des revenus de la SCPI proviennent du loyer perçu. Une fois, les frais de gestion payés, les frais de maintenance et les taxes payés, les résultats de la SCPI seront distribués aux investisseurs. Il existe différents types de SCPI comme la SCPI rendement, focalisée sur la répartition des revenus. Il y a aussi la SCPI de plus-values, avec pour objectif de revaloriser les actifs acquis. La SCPI fiscale, qui offre des allégements fiscaux aux investisseurs. L’éventail des réductions offertes au public est large : selon l’institut de l’épargne immobilière, il y a 175 SCPI sur le marché en 2018. Ces structures sont gérées par 27 groupes qui cumulent près de 55,4 milliards d’euros de capital en fin 2018.

Les différents montages de SCPI

Si vous souhaitez des revenus complémentaires immédiats, vous pouvez acheter des actions SCPI au comptant. Mais faites attention toutefois à vos impôts. Si vous avez déjà payé beaucoup d’impôts, vous êtes suggère d’aller dans les SCPI européennes. Il est possible de signer un contrat de crédit immobilier pour obtenir des parts de SCPI. De cette façon, vous limiterez vos impôts, une déduction des intérêts d’emprunt, grâce à un effet de levier du crédit, vous augmenterez une rentabilité du montage. Pendant la phase de capitalisation ou la durée de remboursement de votre prêt, votre effort d’épargne sera absolument modeste et cela vous permettra de vous constituer un patrimoine immobilier et distribuera des rentes pour votre retraite. Toutes les SCPI n’atteignent pas les mêmes objectifs financiers. Si vous préférez réévaluer votre capital, choisissez d’abord une scpi rendement qui investit dans les grandes agglomérations urbaines, par exemple, à l’intérieur des murs de Paris. L’immobilier est assez cher, et des rendements locatifs seront plus faibles. Cependant, ces SCPI vous offriront la meilleure protection des actifs. Vous souhaitez maximiser votre rente de retraite ? Acheter des SCPI performantes investies en province et des immeubles plus petits. Le risque sera légèrement plus élevé, cependant, vous bénéficierez de plus de rendements.

Les indicateurs des SCPI

La SCPI publie régulièrement des indicateurs et des ratios. N’hésitez pas à les observer attentivement et de les comprendre. Ils parlent plus qu’ils n’en ont l’air. Le taux de distribution, également appelé DVM ou Market Value Dividend, c’est le rendement locatif de SCPI. N’allez pas trop vite sur SCPI avec un DVM élevé. En fait, ils peuvent présenter un risque plus élevé. Le report à nouveau vous montre ce que SCPI a réalisé au fil des annees. En période difficile, les bénéfices non distribués permettront aux dirigeants de compléter la rémunération de l’investisseur. La SCPI de qualité doit disposer suffisamment d’un nouveau report pour assurer votre investissement. Le taux d’occupation permet d’appréhender le taux d’occupation de vos immeubles. Le taux d’occupation réel est le rapport entre la surface occupée et la surface disponible. Sachant que tous les mètres carrés ne sont pas loués dans le même prix, la seconde indicateur appelé taux d’occupation financier deviendra plus pertinent. Il s’agit du rapport entre le loyer perçu et le loyer réalisable. N’hésitez pas à consulter les classements et comparatifs des médias financiers. Vous pouvez également vous exprimer sur la SCPI en consultant les rapports annuels des gérants.

Les avantages de la SCPI

Le SCPI vous permet de vous investir dans l’immobilier pour quelques milliers d’euros seulement. Vous bénéficiez d’une partie de votre portefeuille d’investissements immobiliers, diversifiant ainsi votre investissement. Si vous souhaitez bénéficier de revenus supplémentaires avec des risques limités et sans avoir à gérer, la SCPI est le choix parfait. La SCPI permet d’investir dans l’immobilier avec un montant limité : Quelques milliers d’euros, voire des centaines d’euros, suivant le produit sélectionné. Les investisseurs détiennent des actions sur la base de plusieurs actifs. Le risque de loyer est réparti sur de nombreuses propriétés. La SCPI dispense l’investisseur de frais de gestion. La gestion locative et la maintenance sont assurées par une équipe professionnelle. Les fonds ne sont pas garantis mais l’investissement n’est pas affecté par les fluctuations des marchés boursiers car différentes agences de contrôle assurent le fonctionnement normal de la SCPI comme : l’AMF qui délivre les visas de création et d’augmentation de capital. Il prend des décisions importantes lors de l’assemblée générale des actionnaires. Le Conseil de Surveillance est chargé pour veiller à une bonne gestion de chaque SCPI. Les comptes sont vérifiés par les commissaires aux comptes. Des experts immobiliers indépendants déterminent chaque année la valeur marchande des actifs immobiliers. Par rapport à l’investissement principal, la performance actuelle est très attractive. Selon le bilan de l’IEIF, en 2018, le taux de rendement moyen ou le taux de paiement des SCPI était de 4,44 %.