Quelles sont les caractéristiques des énergies renouvelables ?

L’énergie renouvelable a le mérite de n’engendrer que peu de déchets. Elle émet à faible dose des émissions polluantes. À ce titre, elle tient un rôle important dans la protection de l’environnement. Son usage contribue à la lutte contre l’effet de serre, le rejet de CO2 dans l’atmosphère et le réchauffement climatique.

L’énergie renouvelable pour sauver la planète

Contrairement à l’énergie non renouvelable qui est obtenue à partir de gisement de combustible de fossiles comme le charbon, le gaz naturel, le pétrole… et que l’homme exploite depuis des décennies, l‘énergie renouvelable puise sa force depuis le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées, les végétaux et offre plusieurs avantages et présente des limites d’usage.

Elle tire sa source des énergies flux inépuisables en provenance du soleil, de l’hydroélectricité, de la biomasse, de la géothermie et de l’éolien : des ressources qui se renouvellent en permanence et dont les stocks ne s’épuisent jamais. Vous la connaissez sûrement sous les dénominations suivantes : énergie propre ou énergie verte.

Très écologiques, les énergies renouvelables constituent d’excellentes alternatives qui assurent la protection de l’environnement. En moyenne, elles émettent 75 fois moins de CO2 que les énergies non renouvelables. En France, elles représentent 16,3 % de la consommation globale en énergie brute.

Quels sont les différents types d’énergie renouvelable les plus connus ?

L’énergie renouvelable est produite par différentes sources. Nous pouvons distinguer :

L’énergie solaire

Le soleil forme une source d’énergie renouvelable exploitable partout. Vulgarisée dans le monde entier, l’énergie solaire est devenue accessible à un grand nombre de personnes. Vous pouvez alors produire de l’électricité à partir du rayonnement solaire. L’usage de panneaux solaires photovoltaïques permet de capter les rayons de soleil pour les transformer en électricité.

Dans un second temps, il y a aussi le solaire thermique, idéal pour assurer le confort dans la maison. Cette technique consiste à capter la chaleur des rayons du soleil pour ensuite la diffuser de différentes manières : par le chauffe-eau solaire ou le chauffage de la maison par exemple.

L’énergie éolienne

En France, 22 % de l’énergie renouvelable utilisée dans l’hexagone est issue de l’énergie éolienne. La ressource éolienne sur terre et sur mer permet d’exploiter la puissance du vent. L’énergie cinétique du vent est captée par le générateur et transformée en énergie électrique. L’énergie perçue est ensuite acheminée dans chaque foyer. Il existe différents types d’éoliens : les éoliennes terrestres, les éoliennes flottantes, les éoliennes off-shore…

La biomasse

En vogue depuis quelques années, la production de gaz vert est de plus en plus présente dans toutes les régions de la France. Cette production d’énergie par biomasse consiste à produire de l’électricité ou du biogaz à partir de la fermentation des déchets organiques humains ou végétaux. La méthode fait appel à la méthanisation de déchets organiques, transformés en gaz naturel.

Les énergies renouvelables encore peu exploitées par la population

Par rapport aux précédentes sources, l’énergie puisée à partir de l’eau et les calories n’est pas encore très connue du public.

L’énergie hydraulique

Cette source d’énergie renouvelable puise son essence dans la force cinétique de l’eau. Pour pouvoir l’exploiter correctement, il faut construire un barrage qui va retenir l’eau et qui va la conduire vers une centrale hydraulique. Cette centrale dispose d’énormes turbines qui tournent grâce à la force de l’eau et qui par, ces mouvements, engendrent de l’électricité. Ces installations sont souvent construites au niveau des fleuves, des rivières, des marées, des courants marins. Effectivement, l’énergie marine fait partie intégrante de l’énergie hydraulique.

La géothermie

Ce procédé n’est pas encore très populaire. Il exploite la chaleur  produite par l’eau très chaude des nappes dans le sous-sol de la Terre   en guise de chauffage naturel de la maison. Très économique, sa réussite dépend des ressources et de la technologie utilisée. Mais, il est possible de l’utiliser à grande échelle via les centrales spécialisées dans la géothermie et permet d’alimenter plusieurs réseaux de chaleur à usage domestique et professionnel.