Que signifient les inscriptions sur les étiquettes de champagnes ?

étiquettes de champagnes

Le champagne fait sa première apparition au milieu des années 1700. Lors de sa création, les raisins subissent un processus de fermentation qui se produit dans la bouteille. Les caractéristiques pétillantes du Champagne proviennent de la méthode de fermentation des raisins, ainsi que du cépage et du millésime. Rosés, blanc de blanc, demi-sec, millésimés… il est souvent difficile de comprendre l’étiquette sur une bouteille de champagne. Pour en savoir davantage, vous pouvez suivre ce guide.

L’importance de connaître le type d’élaborateur

En révélant l’identité cachée de l’entreprise de commercialisation derrière l’étiquette d’un produit, cette information constitue une découverte clé. La catégorie professionnelle à laquelle elle appartient, indique le producteur du champagne. Une bonne bouteille de champagne comme le champagne ruinart doit figurer ces mentions suivantes :

  • Le « RM » sur une bouteille de champagne indique qu’il a été élaboré par le vigneron à partir de ses propres vignes. Il existe aux environs de 2000 récoltant-manipulant en champagne.
  • Le « RC » ou Récoltant-Coopérateur : pour cette mention, c’est le vigneron qui va commercialiser son propre champagne, mais pas nécessairement de son élaboration. Dans ce cas, le viticulteur va apporter ses raisins à une certaine coopérative assurant la vinification avec les autres vignerons. Le nom de la coopérative n’est pas requis si les bouteilles collectées n’ont pas encore été dégorgées. Lorsqu’une étiquette de champagne ou un espace de noms de vigneron est prêt, il doit indiquer qu’il a été fabriqué par la coopérative. Il existe environ 3 000 étiquettes de Champagne RC.
  • Le « NM » ou Négociant-Manipulant : Ce terme fait référence aux entreprises qui achètent des raisins d’autres vignobles et viticulteurs pour les vinifier. Il est généralement utilisé par les agriculteurs ou les propriétaires de vignobles.
  • Le « MA » ou Marque Auxiliaire : La plupart des marques auxiliaires sont vendues dans les supermarchés. Ce sont des marques créées par des entreprises qui souhaitent commercialiser leur vin ou leur champagne sous un nom qui leur appartient. Ceux-ci sont généralement produits en série par une entreprise qui vend du vin ou du champagne dans un restaurant, une épicerie ou un caviste. Connaître le producteur du champagne sur son étiquette donne un aperçu de sa qualité. Alors que les connaisseurs de champagne n’aiment pas acheter des champagnes de mauvaise qualité vendus sous des marques, beaucoup hésitent lorsqu’ils achètent du champagne commercialisé sous des marques telles que MA. Il y a environ 3 000 MA en champagne.
  • La mention Négociant-Distributeur ou « ND » : C’est la variante de « MA ». Il fait référence à une entreprise qui achète des bouteilles finies et les étiquettes à son nom.
  • Le « SR » ou Société de Récoltants : Il travaille en collaboration avec les producteurs de vin pour commercialiser leurs produits. Il n’y a qu’une poignée de Société de Récoltants ou coopératives de vignerons, en Champagne.
  • Le « CM » ou Coopérative de Manipulation : Il en existe près de 100 CM en Champagne, indiquant les cuvées commercialisées par une coopérative. Ce terme désigne le CM issu d’une coopérative.

Pour en savoir davantage, consultez ce site spécialisé.

Le nom du village et la teneur en sucre

Une étiquette doit préciser la localisation des vignes ; ce n’est pas dû à la législation, mais parce que le nom du village est obligatoire. Par exemple, sur l’étiquette d’une bouteille ruinart, vous pouvez trouver cette mention. En outre, les étiquettes doivent indiquer la quantité de sucre contenue dans le champagne. Le Brut-Champagne le plus populaire contient au moins 12 grammes de sucre par litre ; d’autres Brut-Champagnes contiennent entre 0 et 6 grammes de sucre par litre. Les gens préfèrent les Champagnes Extra Brut sans sucre ajouté ; à la place, ils choisissent des Brut Natures à faible teneur en sucre. Les classifications sur les échelles des vins de Champagne reflètent le terroir des raisins utilisés pour faire le vin. Cela est vrai même si l’échelle est très contestée par beaucoup. Il existe des indications supplémentaires non obligatoires, telles que le placement des crus de champagne, qui peuvent être ajoutées à une étiquette de champagne. Le Grand Cru est, en fait, le plus élevé de l’appellation, ne concernant que 17 villages. Le niveau Premier Cru suit, et le dernier est le niveau Autres Crus qui couvre les terroirs restants.

Brut, Blanc de blanc, demi-sec…

Connaître les cépages utilisés pour élaborer le Champagne permet de comprendre les informations contenues dans le terme « Blanc de noirs » ou « Blancs de blancs » comme les celles apposées sur la bouteille ruinart. Les raisins noirs donnent un jus violet dans les cépages Pinot Noir et Pinot Meunier. Ces raisins sont couramment utilisés pour faire des vins avec du Chardonnay blanc comme principal ingrédient alcoolique. La Direction générale de la consommation, de la consommation et de la répression des fraudes affirme qu’exposer le vin à la lumière augmente d’abord sa fraîcheur et sa légèreté, tout en lui conférant du corps et de la longévité. Ils affirment également que l’exposition du vin à la seconde lumière augmente son fruité et sa jeunesse. Enfin, l’exposition à la lumière du tiers augmente sa luminosité et sa verdeur. Il existe quatre cépages supplémentaires autorisés par la réglementation.

Les mentions facultatives sur une étiquette de bouteille de champagne

Des informations complémentaires se trouvent sur la contre-étiquette des meilleurs millésimes des vignerons de Champagne comme le ruinart champagne. Cela montre le dévouement des gens à améliorer leur travail avec qualité. Pour que l’amateur fasse attention, il peut observer cela.

  • La date de vieillissement est importante, car elle indique quand le vin a reposé suffisamment longtemps sur ses lies. Cette date nous permet de gérer notre cave et de faire vieillir notre champagne avec précision.
  • Comprendre combien de cépages ont été utilisés dans la création du vin aide à comprendre le vin lui-même.
  • La spécificité du terroir viticole réside dans la localisation des vignes.
  • Une notation d’étiquette plus rare est répertoriée sur les étiquettes de certaines versions.
Quels sont les avantages des cagnottes en lignes ?
Le référencement web : comment ça marche ?