Qu’est-ce qu’un architecte DPLG ?

Trouver un bon métier est indispensable pour commencer votre vie en tant qu’adulte dans de bonnes conditions. Afin de décrocher le poste de vos rêves, se former à une spécialité est recommandé. Le monde de l’architecture figure par ailleurs parmi les plus appréciés depuis toujours. Le métier d’architecte dplg en est un exemple parfait dans cet ordre. Actuellement, de plus en plus de centres de formation proposent ce cursus. Il reste toutefois assez méconnu du grand public.
Découvrez les indispensables sur le métier d’architecte DPLG.

Architecte DPLG : c’est quoi ?

Le niveau Architecte DPLG ou Diplômé par le gouvernement, une classification attribuée aux élèves qui ont terminé un cursus de 7 ans dans ce milieu. Ce diplôme a été délivré jusqu’en 2007 où il a été remplacé par la HMONP (habilitation à l’exercice de la maîtrise d’œuvre) et le DEA (Diplôme d’État d’Architecte) avec le système LMD. Sachez par ailleurs qu’actuellement, le DEA peut être obtenu après un cursus qui dure cinq ans. L’étudiant devra par la suite obtenir son HMONP s’il souhaite avancer dans ce milieu.

Le diplôme de DPLG inclut dans cet ordre une habilitation conforme à la maîtrise d’œuvre. Pour le décrocher, vous devrez vous préparer à l’école nationale d’architecture.

Toutefois, afin d’être reconnu en tant que professionnel dans ce milieu, ce dernier devra également être inscrit dans l’ordre des architectes de sa région ou encore de son pays. Cette liste est par ailleurs visible par tous sur un site dédié à cet effet.

En ce moment, bon nombre d’architectes qui disposent de ce diplôme travaillent dans des agences telles que serero.com au quotidien.

Pourquoi faire appel à ce professionnel ?

Faire appel à un architecte dplg peut être indispensable dans bon nombre de situations. Dans cet ordre, sachez par exemple que chaque construction de maison qui une superficie de plus de 150 m avec un permis qui date après 1er mars 2017 doit faire appel à ce professionnel. Recourir aux services d’un architecte reconnu par l’État est aussi obligatoire pour la construction d’appartement dédié aux personnes morales (associations, entreprises, GIE…). Et ce, peu importe la superficie du bâtiment, en question.

Un architecte dplg peut également être appelé si vous souhaitez faire une rénovation partielle ou encore intégrale d’un bien immobilier, d’un monument historique ou d’un patrimoine célèbre.

Dans tous les cas, cet expert prendra son temps pour analyser les besoins ainsi que la viabilité de votre projet. Ce n’est par la suite qu’il pourra déterminer vos besoins spécifiques en tenant compte de vos préférences. Ensuite, il devra aussi dessiner l’esquisse de tous les plans de votre projet. Un architecte dplg doit par ailleurs suivre l’avancement de tous les projets dont il s’occupe. Cela touche notamment la partie budgétaire, la validation des matériaux ainsi que la vérification des conformités.

Contrat et assurances indispensables

Pour travailler avec un professionnel architecte dplg, prendre la peine de faire un contrat en bonne et due forme est toujours recommandé même s’il n’est pas encore réglementé en ce moment. Des contrats types pourront dans tous les cas être utilisés en ligne selon le type de projet que vous souhaitez effectuer. Pensez dans tous les cas à prévoir un budget maximum pour votre projet. Si le professionnel venait à dépasser le seuil que vous avez défini, le contrat pourra être rompu.

Dans le même ordre, sachez également qu’un professionnel de ce genre doit souscrire diverses garanties pour exercer dans le monde de l’architecture. Parmi eux, vous pourrez notamment retrouver l’assurance responsabilité civile professionnelle proposée par tous les assureurs modernes. De même, un architecte dplg devra de plus offrir une garantie décennale. Ce dernier couvrira surtout chaque construction neuve, rénovation et aménagement de toute sorte pour une période de dix ans après la livraison.

Rémunérations et réputation

Tenir compte de la rémunération d’un architecte est important lorsque vous souhaitez faire appel à ses services. Dans cet ordre, sachez qu’aucun tarif fixe n’est disponible en ce moment. Toutefois, les rémunérations dépendent de la somme totale du projet. Cela s’élève normalement entre 8 à 14 % dans la majorité des cas. Cependant, pour des projets de courte durée, certains architectes acceptent de fixer un barème horaire plus ou moins fixe selon le projet.

Dans tous les cas, prenez toujours la peine de considérer la réputation de l’architecte avant de vous faire un choix. La méthode du bouche-à-oreille est très efficace dans ce genre de situation. Privilégiez essentiellement les avis des artisans qui travaillent dans ce domaine. Une autre alternative consiste également à lire les commentaires des clients qui se trouvent sur leurs plateformes en ligne. Cela vous aidera non seulement à découvrir leur expertise, mais également la qualité des services qu’ils proposent de manière générale. Enfin, prenez toujours le temps de vérifier intégralement chaque recoin de la maison nouvellement construite avant de mettre fin à une collaboration de ce genre.