Passthru : guide pratique

Depuis les voitures tirées par les chevaux, les véhicules roulent actuellement avec des technologies de pointe. Les voitures modernes disposent, en effet, d’une modalité d’accès à un système de paramétrage électronique et digital. Le dispositif passthru fait partie de ces évolutions technologiques. Il donne aux réparateurs des permissions jamais acquises auparavant. Ce système s’avère nécessaire pour réparer et entretenir les voitures de la nouvelle génération. 

Passthru, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le mode de fonctionnement des véhicules modernes devient de plus en plus complexe. Les voitures de la dernière génération combinent la mécanique et l’électronique. Les différentes fonctionnalités d’une voiture sont gérées par une unité de contrôle électronique autrement connue sous le nom de : calculateur. Il existe actuellement près de 50 calculateurs dans un véhicule dernier cri. Ces derniers ont besoin de transférer des informations entre eux. Afin de permettre au réparateur d’intervenir dans la programmation des calculateurs, la norme passthru a été instaurée. Celle-ci donne aux garages indépendants l’accès au serveur d’un constructeur. 

Ce système leur permet d’exploiter un grand nombre de services ainsi que plusieurs fonctions par défaut des véhicules portant la marque de ces constructeurs. Ainsi, les réparateurs indépendants peuvent configurer ou télécoder les calculateurs ou encore appliquer les mises à jour diverses dans le système de la voiture. Les données techniques ainsi que les fiches d’entretien de chaque véhicule sont également entreposées dans les serveurs du constructeur. L’accès à ces informations facilite le diagnostic des réparateurs. Pour découvrir plus d’informations sur ce sujet, vous êtes invité à vous rendre sur le site spécialisé : dafconseil.com. Toutefois, l’utilisation du dispositif passthru requiert une formation préalable.

Zoom sur la norme passthru SAE J2534-ISO 22 900

La norme passthru a été mise en place pour des questions d’ordre écologique et pour éviter les dépenses financières des réparateurs indépendants. En effet, sans cela, ces derniers doivent se procurer autant de suites de programmation que de constructeurs automobiles. Pour ce faire, un législateur américain a usé de l’existence du SAE ou Society of Automotive Engineers afin d’instaurer la norme J2534 en 2002. Ensuite, l’ISO ou l’organisation internationale de normalisation a élaboré le protocole passtrhru. Cette codification vise à le déployer à l’échelle mondiale avec la norme ISO 22900.

La reprogrammation de divers calculateurs d’usine à l’intérieur des voitures est, de ce fait, plus aisée avec le protocole d’accès passthru. Le réparateur doit disposer d’un outil de diagnostic et connecter le matériel à la prise OBD ou On Board Diagnostics de la voiture. La compatibilité à la norme est indispensable pour réaliser les opérations nécessaires à la maintenance des calculateurs ou des unités de contrôle des voitures. La norme Euro 5 instaurée en 2009 oblige les constructeurs à fournir les informations techniques de leurs véhicules. Elles servent à analyser, à réparer et à entretenir les voitures.   

Les équipements indispensables pour l’utilisation de passthru

Afin de profiter de l’avantage qu’offre le dispositif passthru au cours d’un entretien de véhicule, vous devez disposer d’un VCI compatible. Il s’agit d’une interface de communication ou d’un outil de diagnostic en accord avec les normes en vigueur. Plusieurs fabricants d’outils de diagnostic proposent déjà cette interface de communication. Vous devez également disposer d’une connexion internet haut débit. Elle permet de réaliser les opérations de configuration nécessaires pour recoder les calculateurs des voitures. Vous devez transférer des données depuis les serveurs du constructeur vers le système de la voiture. 

Dans la mesure où votre connexion est instable et présente une grande lenteur, le calculateur risque d’être endommagé. Par ailleurs, vous devez utiliser un appareil qui maintient la charge du véhicule. Outre la coupure de connexion, la coupure d’alimentation peut également endommager le calculateur durant les opérations de reprogrammation. Pour supporter les différents softwares liés à l’utilisation de passthru, vous devez user d’un ou plusieurs ordinateurs compatibles. Chaque constructeur peut poser ses propres exigences sur le système d’exploitation permettant d’installer son logiciel.

Comment s’inscrire sur les portails des constructeurs ?

Afin d’accéder au passthru, il convient de s’inscrire sur le serveur du fabricant de la voiture à réparer. Dans la mesure où vous souhaitez accéder au passthru de toutes les marques avec lesquelles vous travaillez régulièrement, vous devez vous inscrire successivement sur le portail des différents constructeurs. La création de comptes sur le serveur des constructeurs peut se présenter plus ou moins ardue et peut être chronophage. La validation de l’inscription prend jusqu’à 3 ou 4 semaines. Dans tous les cas, l’inscription est, de manière générale, gratuite. 

Toutefois, l’utilisation des ressources au sein du serveur est payante. Vous devez, par conséquent, vous inscrire le plus tôt possible afin d’éviter des retards sur les réparations lorsqu’une voiture dans votre atelier requiert un passthru. Après l’inscription, vous pouvez télécharger et installer le logiciel du constructeur concerné sur votre ordinateur. Par la même occasion, il est nécessaire de noter que les logiciels de ce genre ont besoin de mises à jour fréquentes. Autrement dit, l’accès au passthru génèrera à chaque fois des erreurs.