Les indispensables de la formation paie

Lorsqu’on parle de paie et de rémunération dans une entreprise, il s’agit d’un domaine aussi important que fragile. Une formation de paie nécessite de la rigueur et bien sûr, une validation des éléments indispensables lors de la formation paie. Lorsqu’on parle de paie aussi, elle ne se fait pas toute seule, elle est accompagnée par l’administration, dont celle-ci est indépendante. On ne peut pas faire sortir un état de paie sans avoir les informations administratives. Quels sont donc les éléments indispensables à savoir lors d’une formation paie et pourquoi ?

La partie administrative de la paie

Paie et administration sont deux choses qui ne peuvent se séparer lorsqu’on parle de rémunération. Tout simplement, parce que pour faire sortir les éléments de paie, on a besoin d’intégrer les mouvements qui se sont produits dans l’administration du personnel. Ces mouvements peuvent être composés d’embauche, de débauche, qui va donc être mis à jour au niveau de la masse salariale. Ces mouvements peuvent aussi être les états des absences, des congés maladie ou autres retards qui pourraient être déduit du salaire de la personne concerné ou encore nécessite des calculs d’allocations d’un taux différent de celui qui a été utilisé pour le calcul de la paie.

La partie administrative de la paie peut aussi être au niveau des contrats, des avenants ou encore des modifications. C’est-à-dire, une personne peut passer d’un contrat en période d’essai à un contrat à durée indéterminée, d’où il pourrait y avoir une augmentation du salaire, comme dans le cas d’une promotion.

Il est important de connaître la partie administrative de la paie, car elle est indispensable pour pouvoir faire sortir les éléments de paie. Mais encore, celle-ci doit être mise à jour lors de chaque mouvement du personnel, car cela pourrait créer des erreurs ainsi des frustrations pour l’employé concerné. Trouvez de plus amples informations concernant les indispensables de la paie sur juris-paye.fr.

Le calcul et l’établissement de la paie

Le calcul de la paie et l’établissement de la paie est la partie qui nécessite beaucoup de vigilance. A partir des informations de la paie et administration, on peut faire l’état de paie. Cet état peut se faire sur des tableurs basiques comme Excel ou sur divers logiciels spécialisé dans le domaine. Si le nombre de salariés n’est pas trop conséquent, les tableurs sont largement suffisants, cependant, comme les entreprises de grande envergure, beaucoup de société préfèrent utiliser des logiciels pour une meilleure visibilité, une rapidité et un automatisme.

Lorsqu’on établit la paie, il faut beaucoup de vigilance, de concentration et de rigueur. Il s’agit ici, de calculer, d’insérer et de valider les éléments de paie. Ces éléments peuvent être, le nombre de jours travaillé ainsi que les absences, les heures supplémentaires, les modifications liées à la rémunération de base, les charges et les avantages sociaux ou encore les indemnités. La paie est en générale, une intégration de tous les mouvements de l’employé pouvant affecter sa rémunération. Cela peut tout aussi être sa performance au travail comme ses résultats chiffrés.

Les déclarations et obligations

Les déclarations et obligations que ce soit de l’employeur ou de l’employé sont inscrites comme tache de la personne qui est responsable de la paie et administration. C’est une partie très importance et non-négligeable car elle pourrait entraîner des sanctions pour l’employeur. Les déclarations et obligations doivent être respectées au taux et au délai imparti par l’état ou par les organismes concernés. On peut parler ici des impôts liés au salaire que doivent payer l’employé ou encore des obligations que doivent payer l’entreprise pour son salarié.

Parmi ces obligations, il y a les organismes sociaux, comme la médecine de travail ou encore les prévoyances sociales. Ces organismes demandent une participation mensuelle ou trimestrielle suivant leurs procédures et ils imposent des délais de paiement avec des informations concernant les employés et la masse salariale. De ce fait, il faut être très vigilant et respecter les délais, une partie qui nécessite une grande responsabilité pour la personne qui sera en charge de la paie.

Les moyens de contrôle

Lorsqu’on est dans le domaine de la paie et administration, il faut avoir un grand esprit d’analyse, de synthèse et de contrôle. Ces aspects de la gestion de la paie ne peuvent être acquis que lorsqu’on maîtrise assez les éléments de la paie que l’on traite. C’est-à-dire, pour pouvoir vérifier si le salaire imparti à une personne est ce qu’il devrait réellement recevoir, il faut déjà savoir comment on a obtenu le montant du salaire affiché. Encore, si ce dernier est vraiment le salaire exact, il faut savoir pourquoi et comment. Si le salaire est erroné, il faut savoir ou se trouve l’erreur.

Savoir contrôler le travail que l’on effectue est une compétence importante, mais il faut aussi savoir contrôler le travail des autres si l’on travaille en équipe. Pour cela, il y a des moyens de contrôle déjà mis en place, ou chaque gestionnaire de paie peut aussi avoir ces propres moyens suivant la spécificité de son travail. Comme par exemple, la méthode de comparaison, si une personne ou un groupe de personnes, comme habituellement les cadres, n’ont eu aucun mouvement durant le mois, il suffit de faire la comparaison avec le salaire des autres mois.

Le contrôle est très important dans l’établissement de la paie, car, quand on parle de paie, on parle d’une part importante de la motivation et de la raison de travailler pour ses employés.