Comment obtenir le permis caces ?

Quelques métiers dans la logistique et le BTP nécessitent l’obtention du CACES. Passer ce permis facilitera grandement vos chances d’accéder à des emplois les mieux rémunérés. Mais comment faire pour l’obtenir ? Quelles sont les formations à suivre et les démarches à effectuer ?

Les différentes sortes de CACES

Le permis caces est une validation qui permet de mettre en évidence votre savoir-faire dans la manipulation de certains engins qui sont utilisés dans la logistique et le BTP, le transport, etc. Ce Certificat d’Aptitude de Conduite en Sécurité permet de conduire des machines de chantiers. Il est indispensable avant de pouvoir travailler en tant que cariste ou magasinier.

Pour trouver un emploi dans la logistique, il existe six types d’engins qui sont regroupés dans le certificat R389. Le CACES 1, pour pouvoir conduire un transpalette à conducteur porté. Le CACES 2 est dédié aux conducteurs de tracteurs ou autres plateformes de capacité inférieure à 6 000 Kg. CACES 3 permet de devenir conducteur de chariots élévateurs. Presque pareil au CACES 3, le CACES 4 permet de conduire des chariots élévateurs avec une capacité supérieure à 6000 kg. CACES 5 permet de maîtriser la conduite des chariots élévateurs à mât rétractable. Enfin, CACES 6 quant à lui permet de se former au déplacement des engins.

Afin de trouver un emploi dans le bâtiment, des formations sont également disponibles. Les travailleurs en bâtiment qui souhaitent manier les engins de chantier doivent obligatoirement passer et réussir l’évaluation R 372M. Pour les autres machines de chantiers, il y a le R 377 M pour les grues à tours. Les grues mobiles et routières sont regroupées en R 383 M.   R 386, plus connu sous le nom de CACES nacelle permet aux conducteurs de Plateforme Élévatrice Mobile de Personne de gagner plus de savoir. Enfin, R 390 est pour toutes les grues pour les chargements de véhicules. N’attendez pas plus longtemps, cliquez ici pour trouver l’enseignement idéal.

Comment se déroule une formation CACES ?

Même si chaque CACES correspond à un travail précis, le déroulement de la formation caces est presque toujours le même. Il y a une partie théorie et une pratique. La durée peut varier entre 2 à 5 jours selon la machine, et selon le niveau. Il y a la formation initiale, de perfectionnement ou de renouvellement.

Pendant la théorie, chaque personne aura une connaissance nécessaire pour faire marcher les chariots élévateurs, les nacelles, ainsi que d’autres machines. Elle y apprendra aussi comment l’entretenir et respecter les normes de sécurité. Pour le côté pratique,  les enseignements permettent d’avoir quelques compétences. Vous pourrez réaliser des opérations de fin de poste.  Vous pourrez également maîtriser la vérification d’adéquation et la manutention de charge.

Une fois les tests passés et concluants, le salarié devient détenteur du permis CACES. Normalement, la durée de ce genre de permis pour la plupart des catégories est de 5 ans. Seule la catégorie R 372 a une durée de 10 ans.

Des aides financières pour passer son CACES

Avant de se lancer dans cette aventure, il est nécessaire de bien se renseigner sur toutes les possibilités de financements. Pôle emploi peut accorder quelques aides financières pour pouvoir passer vos tests. Rapprochez-vous de votre conseillé pôle emploi pour qu’il vous assiste sur vos projets professionnels. Une formation caces vous aidera à obtenir plus de missions en intérim. Aussi, les agences d’intérim pourront également financer votre enseignement afin de bien répondre aux besoins des entreprises.

Le permis CACES est très utile pour se développer professionnellement. Grâce à lui, vous allez connaître les règles de conduite ainsi que le respect des règles de sécurité.