Assurer une auto de collection : conseils

Beaucoup de gens rêveraient de s’offrir une voiture de collection. Êtes-vous l’un d’eux ou en avez-vous déjà ? Sachez que le caractère d’une de ces voitures est si spécifique qu’il ne permet pas de faire une impasse sur l’assurance auto. Demander un devis auprès de votre assureur pour vous aider à choisir ? En quoi une assurance auto peut-elle être utile ?

Une voiture de collection : qu’est-ce que c’est ?

Il semble évident que la définition de l’assurance véhicule collection soit utile vu que chaque assureur a ses façons de procéder. Pour affirmer dans la carte grise dont il s’agit d’un véhicule de collection, il faut d’abord que le véhicule ait été construit, il y a au moins trente ans. Il doit à ce titre disposer d’un certificat d’immatriculation et d’une plaque d’immatriculation spécifiques. Son modèle ne doit également plus être produit de nos jours. Aussi, il doit être maintenu dans son état d’origine (à noter que les restaurations et les réparations ne sont pas concernées). Néanmoins, il ne répond plus aux normes techniques des véhicules révolutionnaires. 

L’administration renferme aussi dans la catégorie des voitures anciennes, celles qui ont déjà été exposées lors d’un événement historique ainsi que celles fabriquées uniquement pour les compétitions avec un palmarès sportif de luxe. En outre, si vous demandez l’avis des assureurs, il peut y avoir des variations : certains prétendent que l’âge du véhicule importe peu par rapport à la rareté du modèle. Tandis que d’autres ont des recommandations envers le propriétaire (la manière d’entretenir, son âge, etc.). Pour voir plus d’infos, veuillez cliquer ici www.mascotte-assurances.fr

Pour quelle raison assurer le véhicule collection ?

Comme n’importe quel véhicule terrestre à moteur se déplaçant sur la voie publique, une voiture ancienne doit absolument se couvrir d’un contrat d’assurance voiture de collection. C’est l’estime minimale au titre de la garantie de la responsabilité civile. Éviter cette obligation est, en effet, un risque pour le propriétaire. Il devra prendre en charge d’importantes sanctions financières et administratives. 

Donc, rouler sans assurance auto est un délit puni d’une sévère amende de plusieurs milliers d’euros, d’une immobilisation du véhicule ainsi que d’une confiscation temporaire du permis de conduire. Pourquoi un conducteur ira-t-il de son plein gré faire une souscription d’assurance ? Parce que la voiture de collection fait également l’objet d’un entretien minutieux de la part de son propriétaire. Cela va sur soi, les conducteurs de voitures démodés n’en achèteraient pas une si elles n’étaient pas des objets de valeurs. Ce sont donc des amateurs qui ne prendront pas de  risque avec leur voiture, s’attachant à conduire délicatement, en respectant les codes de la circulation, mais surtout, souscrivant à une assurance. Et cela, même si ces voitures ne sortent que rarement du garage. 

En effet, il ne suffit donc pas d’entreprendre la voiture de collection régulièrement. Par ailleurs, sachez aussi que grâce à l’assurance, les risques de sinistre sont statistiquement en baisse. De plus, si une catastrophe devait arriver, la voiture serait indemnisée par la cote administrative de collection. Ce qui est une bonne raison pour s’y souscrire. Mais, si vous ne le faites toujours pas, vous prendrez en charge l’indemnisation des victimes. Et selon la gravité, la facture peut être très importante.

Comment choisir l’assurance qui vous convient ?

Bon nombre de gens se demandent pourquoi devoir opter pour l’assurance auto collection à une assurance traditionnelle ? L’assurance collection est plus convenable à l’usage d’une voiture ancienne. S’il est tout à fait possible de mettre à l’abri des accidents sa voiture de collection avec une assurance auto classique, les contrats spécifiques à ce type de véhicules se montrent généralement plus appropriés. Par ailleurs, l’emploi d’une voiture ancienne ne suit donc pas les mêmes règles qu’une voiture moderne vu que cette dernière exige plus d’entretien. Les compagnies d’assurance auto collection en sont bien conscientes et proposent des tarifs avantageux. Elle permet alors une indemnité pour le conducteur, qui varie selon de la cote officielle de collection, en cas de sinistre. Annoter que l’assurance permet aussi au propriétaire de déclarer la valeur de la voiture et de le calibrer au fil des réparations et des évaluations de sa cote officielle. Sachez toutefois que vous n’êtes pas obligé d’opter pour les assurances voiture de collection spéciales. 

D’autre part, il existe des assurances aux tiers classiques. Mais elle est très risquée. Si cette source de garantie convient aux voitures qui provient occasionnellement du garage, ce n’est pas le cas pour les voitures de prestige. Ceci dans l’initiative où la voiture protégée n’est pas couverte en cas de catastrophe responsable. L’assurance auto aux tiers. C’est une pratique intermédiaire, c’est-à-dire une responsabilité civile appuyée par le choix de vos garanties optionnelles selon vos besoins, votre profil et vos nécessités. Par ailleurs, il y a aussi des dangers. C’est la formule intégrale. Souvenez-vous, que vous optiez pour telle alternative ou une autre, prenez en compte l’importance exceptionnelle des franchises.

Quelles sont les pièces utiles à la souscription au sein d’une assurance ?

Pour le véhicule de collection, l’entreprise d’assurance voiture des collections vous demandera primo la copie de la carte grise du véhicule. En effet, beaucoup de débutants pensent qu’un certificat d’immatriculation « collection » est aussi utile pour couvrir un véhicule ancien. Cependant, la plupart des entreprises approuvent l’assurance en collection d’un véhicule d’époque ayant une carte grise normale. Des assureurs peuvent proposer une expertise préalable du véhicule pour affirmer sa rareté. Depuis 2009, le contrôle technique ne concerne que les véhicules de collection. Toutefois, il le fera tous les 5 ans contre 2 ans pour une voiture classique. Mais vous pourrez plus en tirer profit en disposant une carte grise collection. 

Secondo, vous devez au moins avoir l’âge de 21 ans ainsi qu’un permis de conduire ayant été utilisé pendant au moins 3 ans. Il est aussi important que vous n’ayez pas d’accident de la route depuis au moins 2 ans. Très pratique, pensez à vous procurer un autre véhicule, de récent si possible, pour l’utiliser dans la vie quotidienne. Sachez, toutefois, que les voitures sportives sont exclues vu le prix exorbitant des réparations. Précautions à prendre : il est interdit de prêter le volant lors des événements sportifs, par exemple. Et la plupart du temps, les assureurs offrent des réductions tarifaires lorsqu’un propriétaire assure plusieurs de ses véhicules de collection, qu’il soit membre d’un club de collectionneurs ou que le contrat assure juste de nombreux véhicules.